Du 9 au 15 Mars, Allindì est partenaire du Festival « ADDICTION à l’oeuvre »

À l’occasion de cet événement en plusieurs lieux de l’île, porté par l’association dfilms, Allindì propose une sélection de films d’arts ou autour de l’art. Un regard insulaire pour questionner les enjeux de la création.

Le Festival :

Qu’est-ce qu’ADDICTION à l’œuvre ?

C’est un festival qui accorde le cinéma aux autres arts par des programmations filmiques thématiques.

Depuis 2014 l’association dfilms porte l’action “ADDICTION à l’oeuvre”, une programmation cinéma imaginée par Philippe Bérard. Déstinée à (re) découvrir l’histoire du cinéma en s’accordant aux autres arts, elle aborde des thèmes multiples donnant naissance à de nombreuses collaborations, notamment avec le Grand Palais, le Centre Pompidou, les Cinémathèques de Toulouse et de Corse.

De sa rencontre avec Lucia Arrio, actrice culturelle corse, est né un projet commun qui, prenant le cinéma comme point d’ancrage, propose cette fois une manifestation pluridisciplinaire, transversale et collaborative autour d’un thème en lien avec le territoire. 

Ainsi, c’est la collection d’œuvres d’art, avec un “zoom” particulier sur celle du Cardinal Fesch qui inaugure cette collaboration. 

En 2019, un travail mené par la classe préparatoire aux écoles d’art de Sartène a lancé notre projet : la classe a exposé les travaux audiovisuels réalisés par les étudiants dans le cadre d’un workshop “ADDICTION à l’oeuvre d’art” au Palais Fesch sous la conduite d’Agnès Accorsi, plasticienne. 

En 2021, le festival “ADDICTION à l’oeuvre-La collection” a été présenté à l’Ellipse cinéma à l’occasion de deux séances sur le thème du cinéma dans l’Histoire de l’art, les 26 et 27 novembre, avec l’intervention d’Annick Peignié-Giuly, Présidente du festival Corsica.Doc.

En 2022, du 9 au 15 mars, à Ajaccio et dans différents lieux de Corse seront proposées conférences et tables rondes, ouvertures d’ateliers d’artistes et de galeries d’art, sorties scolaires, médiations, restitution du workshop de la classe préparatoire de Sartene, et programmation filmique.


Les films proposés par Allindì :

La sérénité sans carburant réalisé par Marie Famulicki (Stella Productions, France 3 Corse Via Stella)

Bonaria Manca est une femme poème, qui chante les instants forts de sa vie, qui peint ses souvenirs et les visions de ses nuits ; une ancienne bergère d’origine sarde, qui vit seule dans une grande maison qu’elle a entièrement peinte et décorée.

Voir La sérénité sans carburant sur Allindi.com


Sposami concept et poèmes de Nitcheva réalisé par Philippe Raffali (Mouvement)

La femme-poète clame sa quête d’amour. Sposami est une performance libre où la Femme-Poète épouse le monde. Elle devient vierge-mariée, femme voilée et porteuse de mort.

Voir Sposami sur Allindi.com


Les choses réalisé et produit par Gérard Venturini

Résumé du film : Au commencement, je suis tout seul, la mer est bleu et j’attends, j’attends que les choses viennent. Mais les choses ne viennent pas… »Dans ce film expérimental, Gérard Venturini nous dépeint « Les Choses » …

Voir Les choses sur Allindi.com


Palais Fesch: coulisses d’un musée réalisé par Frederika Sonza (France Télévisions, Les Productions du Triton)

Résumé du film : À l’occasion de la préparation de deux expositions temporaires, le conservateur et sa secrétaire générale nous dévoilent peu à peu la diversité des tâches, des moyens intellectuels, financiers et techniques qui concourent à la vie du musée.

Voir Palais Fesch : coulisses d’un musée sur Allindi.com


Les Tomasi, l’héritage d’un regard réalisé par Michel Tomasi (Stella Productions, France Télévisions)

Résumé du film : Le dernier de la famille Tomasi rend hommage à ses aînés : trois générations de photographes corses qui ont accompagné en clichés tout le XXe siècle.

Voir Les Tomasi, l’héritage d’un regard sur Allindi.com


Bleu Conrard réalisé par François Rossini (Stella Productions, France Télévisions)

Résumé du film : Joseph Conrad fit, au printemps 1921, un voyage à travers la Corse, en mémoire de son ami et inspirateur Dominique Cervoni, marin capcorsin.

Voir Bleu Conrad sur Allindi.com


The Body  réalisé et produit  par Thierry de Peretti

Résumé du film : Thierry De Peretti réalise ici une recherche cinématographique plus qu’un récit, le système de l’auteur est posé, un plan séquence où un groupe d’hommes cherche quelque chose ou quelqu’un, dans une forêt.

Voir The Body sur Allindi.com


Nude or Nacked réalisé par Maria Francesca Valentini (Vialuni)

Résumé du film : Le solo vient clore une page. Comme un rituel, le film questionne une vie tournée vers et pour la création. Solo du départ, créé et joué durant la construction du studio de danse de Michèle de l’autre côté de la ville. **La Zone à Danser**. Ce là-bas sera aussi la maison d’une nouvelle page de vie.

Le film s’est construit à mesure que le dispositif voyait le jour. La danse, l’art et le monde sont des constantes du présent de ce moi qui cherche sans cesse à émerger.

Voir Nude or Nacked sur Allindi.com


On The Brick  réalisé et produit par Antis Lakovou, Evie Demetriou

Résumé du film : « Pour la performance vidéo, nous avons utilisé le corps comme matière première, en relation avec l’image pour explorer les sentiments liés à la liberté intérieure et extérieure. Que signifie être libre, à quel prix l’humanité utilise sa «liberté» ? »

Voir On the brick sur Allindi.com


Un petit Métalphabet : réalisé et produit par Romane Even

Résumé du film : Un poème en images, en papier et en 26 lettres. Du A au Z, la découverte du mot, de sa mélodie, de son estuaire, de son absence.

Voir Un petit Métalphabet sur Allindi.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s