Allindi in Paesì : Les rendez-vous de Janvier, Février et Mars !

Comme tous les mois, Allindì se déplace dans différents endroits de l’île.

Voici les rendez-vous de Janvier Février et Mars à l’Espace Diamant (Ajaccio).


Le rendez-vous du mois de Janvier : Ce mois-ci, nous vous donnons rendez-vous le 7 janvier à l’Espace Diamant à Ajaccio à 18h30 pour diffuser le film Bisognu di tè réalisé par Julie Perrerard, Antoine Mac-Daniel, Christophe Mac-Daniel et André Waksman (produit par Vià Telepaese et Vision Internationale) : entrée libre.

Bisognu di tè : Quand les Corses parlent de leur langue..

À travers des témoignages d’anciens et de jeunes, d’artistes, de professeurs ou de simples citoyens, les réalisateurs donnent la parole à ces corses qui refusent de voir leur langue désagrégée par une France résolument jacobine.

Quelle place pour « l’identité régionale » dans la société du XXIe siècle ? Comment permettre aux nouvelles générations de se réapproprier ce patrimoine de l’Humanité ? Faut-il rendre l’enseignement du corse obligatoire ? Et quid d’un statut officiel ?

Des interrogations multiples et diverses qui, au-delà du cas corse concernent bien évidemment l’occitan et l’ensemble des langues « régionales » de l’Hexagone.

La réalisatrice Julie Perreard sera présente le soir de la diffusion.

Voir Bisognu di tè sur Allindi.com


Le rendez-vous du mois de Février : Le 4 Février, le film 3000 nuits réalisé par Mai Masri (produit par Philistine Films, Nour Productions, Distrib : JHR Films) sera projeté à 18h30 (en partenariat avec la Ligue des Droits de l’Homme en Corse) : entrée libre

3000 nuits : Années 80, à la veille des événements de Sabra et Chatila. La révolte gronde dans une prison israélienne, où sont détenues des prisonnières politiques palestiniennes. Layal, une jeune institutrice de Naplouse, vient d’arriver, condamnée à 8 ans de prison pour un attentat dans lequel elle n’est pas impliquée. Elle partage la cellule d’israéliennes condamnées pour droits communs et s’habitue progressivement à l’univers carcéral. Mais Layal découvre qu’elle est enceinte. Envers et contre tout, elle décide de garder l’enfant.


Le rendez-vous du mois de Mars : Le 4 Mars, le film Virile(s) réalisé par Julie Allione (produit par Andolfi et JHR films) vous sera présenté à 18h30 : entrée libre

Viril-e-s : Une vingtaine de personnes s’interrogent sur la manière dont s’est construit leur genre : comment ils ont appris à se comporter en homme ou à se tenir comme des dames et surtout où se tenir par rapport à la norme. Pour certain(e)s c’était une évidence quand c’est pour d’autres un effort impossible. Ce qui saute quand même aux yeux c’est à quel point prendre de la distance avec la norme ne va pas de soi. Et aussi que tout le monde ne se sent pas concerné par la remise en cause de cette norme. Dans Viril.e.s il y a des hommes virils, des femmes qui aiment ça, des jeunes filles révoltées, des garçons qui roulent des mécaniques, et plein de gens qui se posent des questions.

La réalisatrice Julie Allione et la production seront présents le soir de la diffusion.

Voir Virile(s) sur Allindi.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s