« Tremate, tremate, le streghe son tornate »…

Par Jean-Louis Orlandetti

A Madunuccia, un documentaire sur ces deux journées consacrées à la Vierge Notre Dame de la Miséricorde, durant lesquels les ajacciens rendent hommage à celle qui, depuis le 18 mars 1661, est la « Protectrice, Patronne et Avocate d’Ajaccio » et préserva la ville de la grande peste de 1656. Une caméra serrée sur les visages, les ornements religieux, les gestes d’offrandes … une caméra témoin portée par une multitude d’hommes et de femmes qui constituent le visage unique de la vénération à la femme première, la Vierge Marie ; celle qui fut établie par le Christ comme Mère de tous les hommes.

De la Mère Universelle aux femmes multiples, héroïnes de la résistance, héroïnes du quotidien, héroïnes vengeresses, nous vous présentons un ensemble de films sur les femmes. Les femmes dans leur condition de soumission parfois, mais aussi celles qui luttent simplement dans leur quotidien ou les femmes qui se réalisent sans se soucier du regard d’autrui, les femmes prêtes à sacrifier leur vie pour un idéal.

Des réalisatrices insulaires, des réalisatrices de Méditerranée mais aussi des réalisateurs hommes qui mettent en image cette part d’humanité complexe et unique, ce monde partagé mais pas encore découvert.

« Tremate, tremate, le streghe son tornate » (Tremblez, tremblez, les sorcières sont de retour!)  était l’un des slogans les plus connus du mouvement féministe des années 1970 en Italie. Ces sorcières, femmes libres des codes sociaux et religieux de leur époque étaient les fruits des lointaines déesses de l’antiquité mésopotamienne, Ishtar, Lilith, Inanna…ou de divinités egyptiennes comme Isis. Cet ensemble de déesses principales ou déesses mères qui se retrouvent dans l’incarnation de la Vierge Marie.

Si le cinéma est encore un domaine essentiellement masculin (le CNC indique que seulement 22% des films nationaux sortis entre 2011 et 2015 sont menés par des réalisatrices), les nouvelles « streghe », en particulier sur le monde méditerranéen, s’emparent de plus en plus de leur image de femme pour en parler avec leur propre voix, leur propre regard. Gaia originelle, Lilith démoniaque, Isis thaumaturge ou Vierge modèle de l’Humanité, la femme est la trame des films que nous vous présentons durant ce moi de mars. Mars, qui est le mois du réveil de la vie, de la renaissance ; Mars, mois marial.

Nous vous présentons des nouveaux films sur les femmes mais vous proposons aussi de découvrir ou de retrouver, entre autres, des réalisatrices comme Marie Murcia, Marie Jeanne Tomasi, Justine-Julie Lefevre, Delphine Leoni, Julie Perreard, Julie Allione, Jeanne Gaggini ou Véronique legal.

Avec Allindì nous vous proposons de trembler au retour de ces sorcières cinéastes, actrices, femmes anonymes, femmes de cinéma … !


voir la sélection femmes sur Allindì

Jean-Louis Orlandetti

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s